Les panneaux routiers

La signalisation verticale répond à 3 missions fondamentales : avertir des dangers à l’aide des panneaux triangulaires; signaler une interdiction ou une obligation à l’aide des panneaux ronds; donner des indications et des informations lors d’un trajet.

LES PANNEAUX ROUTIERS EN CLASSE 1 ou CLASSE 2 : COMMENT CHOISIR?

La rétro-réflexion désigne la quantité de lumière renvoyée par un marquage appliqué sur la chaussée ou par un panneau de signalisation. Tous les panneaux doivent obligatoirement être au minimum de classe 1.

Les Panneaux Classe 1 : Cette classe de revêtement correspond au niveau de service minimal sur les réseaux en rase campagne et en agglomération.
La classe 1 est souvent disposée sur les voies privées.
Elle s’applique aux axes ou le niveau de service est le plus faible.
A propos de la visibilité, la classe 1 est la plus faible (jusqu’à 100 mètres).

Les Panneaux Classe 2 : Cette classe permet un repérage bien plus puissant et intensifie la distance de lisibilité.
En rase campagne, le revêtement de classe 2 est utilisé pour tous les panneaux et panonceaux implantés à plus de 2 m de hauteur, et pour tous les panneaux et panonceaux implantés sur autoroutes et sur routes à grande circulation, quelle que soit leur hauteur.
En agglomération, il est utilisé pour les panneaux de type AB ainsi que pour tous les panneaux implantés dans les sections où la vitesse est relevée à 70 km/h.
La durée de vie minimale des films rétro-réfléchissants de la classe 2 est de 10 ans.
Le niveau de visibilité s’étend jusqu’à 250 mètres
.

http://www.msr83.fr/IMG/pdf/catalogue_des_signaux_routiers.pdf